Jeudi 27 septembre 4 27 /09 /Sep 12:02
Merci à tous les pilotes qui sont venus saluer les créations d’AIRCROSS !
Ce salon remporte un franc succès.
 
La Ucross semble vraiment séduire pour ses qualités sécuritaires et ses performances !
La Usport 2 n’a laissé personne indifférent par son esthétisme et les résultats du rapport de test bluffent tout le monde pour la catégorie ! Une vraie EN D, accessible avec encore un bond en performance.

 
  
La démo du samedi en a mis plein les yeux et vous êtes nombreux à être passés dans notre stand pour échanger sur la belle bleue !
 
Saluons au passage l’agrandissement du team de conception avec l’arrivée de Paul Amiell que l’on ne présente plus. En parallèle de Gibus, spécialisé sur les voiles perf, Paul travaille depuis janvier sur la réalisation des voiles type EN A et B employant les toutes dernières technologies !
 

 

D’ailleurs certains n’ont pas manqué de noter la présence en l’air de la future voile école de la gamme l’U.Prime. Merci pour vos 1ers retours flatteurs sur les couleurs et le design. La suite ne vous décevra pas !

 

Une séduisante EN B pointe déjà son nez pour 2013 mais silence…. Laissons les proto voler…

    
D’autres modèles de travail plus typés se perfectionnent …
En attendant la saison 2013 et ces nouveautés, félicitons aussi le podium CFD 2012 pour Franck ARNAUD. 3ème avec  826.21 points  (316.52 km  -  273.95  km -  235.74km )
 
 DSC_1072.JPG
Voilà 2 années de suite qu’AIRCROSS aide des pilotes à monter sur le podium national CFD !
Et ce n’est pas fini… Gibus travaille d’arrache-pied depuis plusieurs mois sur la réalisation d’une nouvelle voile de compétition aux nombreuses innovations… mais vous n’en saurez pas plus !
 
 
Merci encore pour tous vos encouragements et bons vols !
Par Vinc - Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 14 septembre 5 14 /09 /Sep 15:12

Retrouver toute l'équipe d'AIRCROSS à la Coupe ICARE COUPE ICARE 2012

 

ALLEE   E   Stand 5

pavillon Barish Sans titre 1

Par Vinc - Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 24 août 5 24 /08 /Août 11:33

 

https://plus.google.com/photos/107747277799326024194/albums/5778876567483921105?authkey=CLzF2ZvKodqEPg

P1070256.JPGP1070104-copie-1.JPG

P1070219.JPGP1070209

 

 

 

Salut à tous! 

 

De retour de Chamonix et encore en vadrouille, je n'ai pas eu le temps de faire un billet "à chaud" de ces deux journées magnifiques des 18 et 19 août 2012. 

Tout a commencé jeudi avec un entraînement cross de la ligue Est-Vosges au départ du Markstein... Bonne journée avec pas mal d'instabilité, mais des plaffs plutôt bas. On se fait un petit tour vers le Ballon d'Alsace, puis remontons vers St Dié en passant par le Ventron, Gerardmer.. Je pose dans une brise un peu merdique après 70km, un peu amer.. 

De retour à l'apérotek, Greg Blondeau me fait un petit topo sur les conditions du weekend: grosse stabilité sur tout l'est de la France, canicule, pas de vent... Ca va être moisi sur les Vosges, mais propice au vol sur le massif du Mt Blanc... Une petite idée nous trotte alors dans la tête ;-)

Aller-retour sur Strasbourg depuis la vallée de Thann pour récupérer quelques affaires vendredi, et feu sur Champex, en Suisse, où quelques pilotes Est Vosges se retrouvent vers 11h. 

La chaleur est assomante, et le plaffs ne sont prévus qu'à 4 000 m... On part motivés pour une belle ballade, un AR Champex - Mt Blanc - Champex, mais sans illusion. 

Tout le monde galère au déco, y'a pas vraiment de brise, et la chaleur n'aide en rien... Finalement tout le monde se retrouve en l'air. Mes gants de ski me gènent, je les range, l'antenne de ma radio est en train de se barrer,mer..de, mon Ovomaltine a fondu dans la poche avant de la sellette!! Le temps de me mettre dans le vol et les autres sont déjà loin!

Je me fais le plaff à 3 600 et fais route en direction du sud, perché... La pointe dorée à ma droite, je fonce vers la pointe d'Allobrogia, juste avant le col séparant la Suisse de l'Italie. Je perds pas mal d'altitude, mais j'entends les autres à la radio qui annoncent des plaffs au dessus de 4 000 à mesure qu'ils se rapprochent du Mt Blanc! Pas moyen d'arriver à la bourre, je pousse le barreau de l'Usport Evo comme un sac et passe le col avec moins de 100 m de gaz.. Pas trop fier de moi une fois de l'autre côté, je me mets en appui sur la face sud de la crête menant à la pointe d'Allobrogia, avec pour seule compagnie le glacier de Pré de Bar sous les pieds. Une pompe se fait sentir, j'enroule à ras du caillou, comme chez moi, à Mundo.. faut juste pas faire attention au glacier en dessous et à ses belles crevasses, qui sont autant d'estomac anonymes.. J'arrête mon délire et n'y pense plus, ça monte et les autres sont vraiment loin devant. Et si jamais ça le fait? Je sors du thermique à 4 100.. c'est juste magique!! L'aiguille de Talèfre, les Petites Jorasses, la Pointe Walker!! Elles sont toutes là, à ma droite!! Je fais feu en direction de la Pointe Helbronner en rammassant tout ce que je trouve pour me hisser toujours plus haut.. 4 200, 4 300.. j'entends quelqu'un à la radio annoncer un 4 600 devant le Mt Blanc, côté italien. Je chemine jusqu' en direction du pic Luigi Amadeo, dernier contrefort du Mt Blanc côté italien où tout le monde semble s'être mis en attente dans un thermique puissant. Trois pilotes sont déjà parvenus à basculer au vent, côté français, et à poser, dont notre entraîneur, Greg. Je prends le thermique et parviens à me hisser au dessus de 4 800.. L'instant est juste magique, fabuleux!! Le Mt Blanc se tient devant moi, imposant.. Si seulement.. L'idée de le survoler me taraude, le posé.. Je fonce vers le monstre, mais le vent de NO est malgré tout sensible. Ca tabasse pas mal, et il ne faut vraiment pas s'endormir. Je chemine avec une Icepeak 5 en direction de l'arrête.. Ca tape, mais elle est à moins d'un km... ça tape vraiment, merde.. L'Icepeak se fait un beau vrac devant moi et me passe sous les pieds: effectivement, ça tape bien! ;-) Je commence à grelotter, mes gants me font affreusement défaut tout à coup! 

Je fais finalement demi-tour: fatigué, transi de froid, je préfère garder une petite réserve pour poser en sécurité. Je descends tranquillement vers Courmayeur où Nico de Nancy Vol Libre s'est déjà posé. Je le rejoins après 5h de vol, déçu et heureux à la fois: drôle d'état!! Heureux de la ballade, des images, d'être parvenu si près du but.. Mais tellement déçu d'avoir renoncé, d'avoir eu froid, de ne pas avoir posé le pied comme 5 autres pilotes sur le sommet... Je me promets de ne pas lâcher lors de la prochaine occasion.. 

 

Le soir, je retrouve d'autres pilotes Est Vosges à Chamonix. JC est venu me récupérer au rond point après le tunnel du Mt Blanc, et c'est un Greg fatigué mais heureux que nous retrouvons: il est resté deux heures là haut, et s'est fait un soaring de fou! Je suis super content pour lui, mais j'avoue que ses photos finissent d'enfoncer le clou: je me couche du sommeil du juste, mais j'ai grave les boules!!

 

Le lendemain, dimanche 18, on retrouve quelques potes autour d'un café à Chamonix: ceux d'hier sont présents, JC, François B, Greg, Jérôme, mais quelques autres nous on rejoints le matin même, appâtés par les vols de la veille. Tous sont motivés, avec le même but en tête: poser au sommet! 

Les conditions annoncées ont l'air idéales: des plaffs à plus de 4 000, pas de vent.. On fonce aux télécabines du Brévent, et arrivons au déco de Planpraz, qui a revêtu des allures de Côte d'Azure: du soleil, et beaucoup, beaucoup de monde! 

Sylvie est là, je croise Vinc également... y'a quelques stars ici et là.. Va y'avoir du monde, et du beau!

 

On décolle vers midi et demi, et c'est feu sur le Bel Lachat.. Plaff à 3 400 après avoir galéré une bonne demi-heure, on transite alors vers Le Tricot avec François et Laurent, où l'on raccroche un super thermique sans problème.. Les premiers pilotes ont déjà bien passé les 4 000 au dessus de nos têtes, et je les vois enrouler tout le long de la crête menant au col de Bionnassay.. Ca monte plutôt bien, mais y'a du monde, faut pas s'endormir! 

Je croise le proto de bi UCross, un peu en dessous de moi.. J'enroule avec une U6 pour un bon moment je pense que c'était Vinc, mais j'en ai pas la certitude, faudra qu'il me confirme! Ca monte toujours plus, et le col n'est plus très loin.. J'ai le sentiment de faire un cross vertical, où chaque mêtre de prit sur la montagne compte comme des dizaines de kilomètres volés à la plaine.. On passe le col, et je vois quelques silhouettes sur le sommet: certains ont déjà posé!! Feu côté italien, ça ne monte de toute façon plus assez ici.. Me..rde! Ca dégueule carrément!! Je me mets en appui sur la face SO du Mt Blanc, bien 400 m en dessous du sommet.. Pas maintenant, si près du but!! J'enrage, mais ça continue de plomber! Je fonce vers le Pic Luigi Amadeo et là..bonheur, ca monte!! Ca monte bien, j'ai jamais été aussi heureux de trouver un thermique!! Le sommet se rapproche au fur et à mesure que prends du gaz... 4 700, 4 780, 4 800, 4 810, ça y est, je suis au dessus du sommet!! 4 850, 4 900.. Je sors à un peu plus de 4 950.. Y'a du monde tout autour du sommet, ça pose de partout!! 

Je croise un Atos, me mets au vent du sommet... deux voiles me font face, je suis obligé de refaire un tour, me..de!! Je me représente à nouveau, de nouveau du monde!! C'est pire qu'au Markstein ici;-) Je me relance pour un tour, mais j'ai plus beaucoup de gaz, et ça n'a plus trop l'air de tenir.. 

Le doute s'empare de moi: si jamais c'est le seul cycle, si jamais y'a une couille, si jamais.. poser devient mon obsession, faut que je me pose!! Je suis branche léger vent travers, nikoumouk, y'a personne, j'en profite, je pose!! 

La crête se rapproche, belle tempo suivi d'une petite glissade, mais les pieds se sont bien enfoncés dans la neige... ça y est! Les applaudissements et les bravos se font entendre 4 m plus hauts, depuis le sommet de la crête, et une banane prends place instantannément sur mon visage.. Je mets la voile en boule et rejoints les autres, l'altitude se fait alors sentir.. Va falloir y aller mollo! 

Je retrouve des visages amicaux là haut: François vient de poser, Thomas a une banane à s'en décoller les dents... JC vient également de poser, c'est trop bon!! Greg est au bout de la crête, je vais le saluer.. Tout le monde sourit, et ça pose toutes les trente secondes!! JC nous rejoint, on se fume une clope là haut, partagée, faut quand même pas trop déconner! 

Greg organise une séance photo avec tous les pilotes présents, ça pose encore derrière lui.. Incroyable!! 

Un planeur nous passe juste au dessus de la tête, un Swift apparaît dans la grappe.. Je décide de ne pas trop traîner, histoire de pouvoir redécoller tranquillement. L'Usport monte tranquillement, se laisse bien tenir, et feu dans la pente, avec la moitié d'aile droite me prenant en charge, les pieds traînant dans la neige du Mt Blanc.. Trop bon!! 

J'en profite pour me refaire un plaff à 5 200, et prendre quelques photos de là haut.. S'ennivrer encore un peu plus du spectacle, avant que ce ne soit plus possible... Le froid commence à me prendre, je décide de rentrer tranquillement.. C'est reparti en sens inverse, toujours en prenant soin de contourner la zone interdite... Je vois quelques voiles couper en plein dedans, et m'énerve tout seul, à plus de 4 000 m.. 

J'arrive au dessus de Chamonix bien haut, et profite de ma descente, dans la quiétude de la fin d'après-midi.

Un dernier clin d'oeil au toit de l'Europe, et me pose tranquillement près du parking des remontées de Planpraz.. 

D'autres pilotes sont là, Seb, qui vole en U6, Etienne, un autre pilote de Strasbourg... Le bonheur se lit sur tous les visages, ça téléphone de partout... 

Je replie, et monte récupérer le van de Greg... Je croise François à Cham', on arrête la circulation en se disant au revoir... c'est pas grave, ça peut klaxonner derrière, rien ne peut altérer notre état de grâce! 

Arrivé à l'attéro, tout le monde bavarde, tout le monde sourit... Une bière partagée avec JC en attendant Greg qui est encore là-haut... Puis une autre, et encore une autre!

On finira par manger un bout à trois, de retour dans la pesanteur du monde, avant de prendre la route du retour... puis de se coucher queques heures plus tard dans mon Alsace natale, mais avec l'esprit bien ailleurs, quelques 5 000 m plus haut ;-) 

 

 -Dim

 

https://plus.google.com/photos/107747277799326024194/albums/5778876567483921105?authkey=CLzF2ZvKodqEPg 

link

Par Dim
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Vendredi 30 mars 5 30 /03 /Mars 12:05

Salut à tous !

 

Bon la connexion était vraiment merdique au Brésil, j'ai vite abandonné, sachant que Titi écrivait des news sur son blog ici.

 

Le Brésil c'était vraiment magnifique, j'y retournerai. Les conditions de vol étaient top malgré quelques petites pluies.

Voler avec tous ces Urubu noir, de la famille des vautours je pense, cela restera dans nos esprits. Bon pour le classement des Français, c'est pas trop mal, Yann gagne et montre encore une fois la domination Française dans cette discipline. Encore bravo à lui. Sylvain qui se qualifie pour la SuperFinale, la surprise de la semaine amplement mérité.

 

Voici quelques photos (de différents pilotes)... et une petite vidéo, les seules images que j'ai pu rapporter.

 

La prochaine c'est Bassano à partir du 5 Avril !!! Accrochez-vous !!!


 

 

 


A 300km au Nord de Rio, Castelo est une petite ville du bout du monde avec ses 30 000 habitants. Un super lieu pour le parapente, avec UBA le décollage à 12km.
Une chaleur torride et des conditions fortes les premiers jours, nous ferons 3 manches pendant la compét.

A+
Par Hono - Publié dans : Compétitions
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 12 mars 1 12 /03 /Mars 21:43

En direct du Brésil.

 

Nous sommes arrivés hier soir à Castelo, lieu de la compétition ! (nous "titi" alias Michel Macquet et moi-même).

Un petit récit sur son blog ici : http://titiairline.blogspot.com/

 

La marque de voiture qui en dit long !

 

20120311 160010

 

Un hotel avec wifi, ce qui devrait nous permettre de tenir tout le monde au courant assez rapidement après les manches. On va essayer de s'aclimater mais pour la nourriture c'est pas gagné, de la graisse et encore de la graisse.

 

Quelques photos !

 

 

Les manches commençent le 18, mais on espère commencer à voler dès demain !!!

 

A la prochaine................

Par Hono - Publié dans : Compétitions
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

La compil du team

Accueil Blog

Accueil

Compètes, Aventures, Performances

et surtout plaisir de voler... tout simplement

Bonne lecture ! 

Partenaires

 

Merci aux partenaires :

 

logo-123color.png      logo parateam

 

 

  logo-supair.png

 

  

- Vaisonet créer votre boutique en ligne

 

 

 

                                    
- www.hauteurshop.com

 

 

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés