Compétition B Lans en Vercors

Publié le par Rémi

Une seule manche possible sur les 4 jours de compétition prévus à Lans en Verors, c'est mieux que rien. Et donc faut pas gâcher les chances de faire quelques points.

Petite montée à pied jusqu'au décollage du belvédère, sans la voile ça va. Ensuite un bon moment d'attente au déco le temps que ça s'installe.

Course au But
Déco DECO BELVEDERE
B1 SOMMET DE L AIGLE 2.896 Km
B2 TENNIS CONVERSARIA 4.533 Km
B3 CROIX DES SUIFS 3.154 Km
B4 INTERMARCHE VILLARD 2.949 Km
B5 ATTERO DE L AIGLE LA 3.983 Km
B6 TENNIS CONVERSARIA 5.076 Km
B7 INTERMARCHE VILLARD 1.787 Km
Goal ATTERO DE L AIGLE LA 4.528 Km

Ouverture de fenêtre à 14h45, je fais le guignols au déco avec un tour de sellette, au je tourne et détourne pendant 5 bonnes minutes. Je fini par décoller, et j'essaye de me m'extraire rapidement car il n'y a que 30mn pour se placer au Start.
Je me retrouve à 2200m à 10mn du start, mais le Sud Ouest nous dérive pas mal et nous sommes déjà quasi trop décalé par rapport au start, je décide donc de remonté un peu face au vent pour me replacer pendant que la grappe se laisse décaler. Une dernière bonne bulle juste avant le start me permet d'être très bien placé pour le start. Je pars direction le start, le mieux placé, haut et j'ai pas la branche face au vent de la grappe qui est à ma hauteur.

Du coup la tactique du jour qui était "voler sur la défensive parce que je connais pas le coin" ne tient plus trop, je suis en tête et j'avance donc vers B2 sans enrouler, avec un petit peu d'appui dynamique dans les combes. Je tourne B2 avec environ 2mn d'avance sur le deuxième, je reviens au relief pour remonter un peu, juste ce qui faut pour me remonter un peu au dessus du déco et je pars rapidement sur B3, à ce moment là j'observe l'arrivé des stratus et me dit qu'il ne faut pas trainer pour boucler. Je file donc sur B3 et revient en direction du déco et profite de toutes les ailes qui sont dans le coin au retour de B2 pour trouver le meilleur Vz, un bon plein dans un des meilleurs thermiques de la journée avant d'attaquer "la première difficulté" de la manche. J'avance un peu face au vent tant que ça tient avant de bifurquer direction B4 au milieu du plateau.
Les derniers 800m je suis vraiment contré, je me dit que ça va être dur pour les autres car j'ai vraiment bien négocier le passage et j'ai pas une marge énorme quand je reviens au relief et pour aider est dans l'ombre maintenant. Je passe donc en mode soaring pour reprendre un peu de gaz, un bon coup de frein à main pour assurer ça sert à rien d'avancer trop vite car j'ai 4mn d'avance sur le premier poursuivant.

Je laisse donc revenir un peu mes poursuivants mais je suis le plus haut donc un avantage certain, je pars sur la B5 que je tourne en tête juste 30 secondes devant mais plus haut et ces centaines de mètres seront important.
Retour direction le déco en soaring, j'optimise un maximum pour remonter et avancer en même temps. L'activité thermique est quasi nul et donc après réflexion je me dit qu'il faut tenter le glide final à partir de là, un petit coup d'œil sur le GPS, estimation de la finesses nécessaire: 15 ! Humm faut y croire, direction la B6 face au vent j'essaye de rester un maximum en dans l'appui dynamique, je tourne la balise avec Yann (hors compétition) qui me rejoint, on trouve une très bonne ligne sur le départ vers la B7 qui nous permet de faire descendre la finesse nécessaire au Gaol. Données mathématique, je tourne la balise à 1390m, 4.5km à faire, altitude du plateau 1050m, donc mathématiquement parlant 340m pour 4.5km ça fait un peu plus de finesse 13. ça plane plutôt bien au départ, puis bien moins ensuite, mon GPS me donne à un moment -50m au gaol, puis ça fini par remonter un peu. Je passe la ligne temps à 1000m, reste 800m à faire, entre les deux un hameau. C'est ultra tendu, mais ça devrait pouvoir passer alors je tente ça bullette légèrement au dessus et ça me permet d'y croire encore, si ça passe faudra pas faire de virage pour poser face au vent mais c'est pas si fort en bas, dernier coup d'œil au GPS il reste 170m pour la ligne des points distance, maintenant je ne peux plus regarder je suis à 10m sol, puis 5m, puis 1m, si je me lève dans la sellette je vais perdre encore 1m donc je reste couché et ça sera un attéro "luge", la sellette frotte l'herbe et "bib bip bip" passage de la ligne, je freine et pose tranquillement. Je cris tout seul tellement que je suis content que ça sois passé.

Je gagne la manche en 1h07, toute la manche en tête, derrière uniquement Jean-No réussi à boucler à 11mn.

 

Les résultats sont ici

Publié dans Compétitions

Commenter cet article

Hono 18/07/2011 15:36


Super bien joué !