U5 power, la force tranquille !

Publié le par Max

Salut salut,

 

A croire que la France est belle et bien morte en Août ! Même sur notre blog il ne se passe pas grand chose... c'est dire ! La faute à la période creuse des compétitions, à une météo très moyenne... et tout le tintouin.

 

Mais, à vrai dire, ça fait un moment que j'ai envie de vous parler de celle qui hante mes rêves les plus fous depuis que je me suis mis à ses commandes... La U5 ! Il ne me fallait que quelques photos pour en parler.

 

Voilà la belle:

 

 

 

 

Tout d'abord, vous me demanderez surement pourquoi ce titre ? Parce que c'est un peu la sensation que cette voile me donne. Une voile très puissante, une formule 1 des airs mais qui donne l'impression que rien ne pourra la faire flancher, même en jouant aux limites.

 

Dès le premier vol, je me suis senti en grande confiance sous la U5. Ce qui impressionne dès l'envol, c'est sa vitesse exceptionnelle. Réellement, je me suis demandé s'il y avait un problème, si j'étais détrimé ou si l'accélérateur était trop tendu. Hé bien non, elle va très vite. Le masque de ski est de rigueur pour se pretéger du vent relatif :) !

Et tout ça bien sûr avec un plané de folie ! Ce coktail donne d'ailleurs une grande sensation de glisse, on ne bute plus sur la masse d'air.

 

Le virage de l'U4 2010 était déjà très bon, mais alors là j'ai vraiment été bluffé ! C'est carrément un petit vélo qui peut soit s'incliner soit tourner à plat. Je trouve vraiment le virage parfait. La grande vitesse bras haut n'est pas un problème, les trims ralentissent assez bien la voile si besoin (moi j'aime bien garder de la vitesse danc je les utilise peu). Il faut juste faire attention à ne pas trop rattraper les gens qui enroulent avec vous ! Donc pas de problème dans le petit thermique, et croyez moi j'ai tourné dans la stabilité de la plaine du Jura ( au Poupet ) ces derniers temps !

 

Les nombreux petits parcours que j'ai réalisé depuis Poupet (avec donc des branches face au vent dans la plaine, dur ! ) ces derniers jours m'ont permis de constater la grande évolution qu'apporte l'U5. Jamais je n'étais arriver si vite et si haut après ma transition, sur mon point de raccrochage. Quel confort !

 

Et le barreau ? de la tuerie ! Ca décoiffe vraiment très sévèrement, avec un plané qui ne dégrade que très peu jusqu'à la moité de l'accélération (et je peux vous dire qu'à la moitié, ça va déjà tellement vite que ça fait peur). Et surtout elle reste d'une solidité à toute épreuve.

 

Les fermetures ? étant donné qu'en 10h de vol je n'ai pris que deux bouts d'aile, je ne peux rien vous dire là dessus. Trop solide !

 

Vous m'aurez compris je pense, je suis vraiment tombé sous le charme de la U5 qui donne tant par ses performances, son comportement, son virage et qui semble encore plus accessible que ma U4 2010 (même s'il faut bien sûr un pilotage adapté aux voiles de compétition ! ).

 

Je remercie donc John qui a gentiment accepté de me la prêter et avec laquelle je vais participer aux championnat de France jeunes (et championnat d'Europe jeune Open héhé !). Nous serons donc deux en U5 avec Honorin. le championnat va se dérouler du 21 au 25 août à Courchevel. Objectif, faire briller les U5 !  ;)

 

Voilou !

 

A toute !

 

 

 

 

Commenter cet article

Hono 18/08/2010 10:45


J'adhère complètement man, on va tout exploser aux championnats ... mais n'oublions tout de même pas de réfléchir avant de foncer !!!